1IER_MAI_2013_Affiche_FR

1IER MAI - « LE TRAVAIL REND LIBRE » ?

CONTRE LES FESTIVITÉS BOURGEOISES…

La bourgeoisie et ses larbins de toutes couleurs politiques et syndicales essayent toujours de transformer le 1er mai, jour historique de combat contre le travail salarié, en son contraire : une célébration du travail, une apologie de l’esclavage salarié, des défilés pour des réformes et droits démocratiques…

…REPRENONS LE COMBAT DE CLASSE

« La révolution communiste se dirige contre le mode antérieur de l’activité, elle élimine le travail » (Marx, L’idéologie allemande).

Chaque fois que nous, les prolétaires, reprenons le chemin de la guerre de classe, même si nous y allons de manière encore lente et confuse parce qu’isolés dans certains pays (Egypte, Tunisie, Grèce, Chili,…), nous faisons chanceler l’Etat ainsi que tous les mécanismes de neutralisation de notre force collective en mettant une nouvelle fois au centre du combat l’essence révolutionnaire du prolétariat : la lutte intransigeante pour l’abolition du travail, la propriété privée, l’Etat et les classes sociales.

NOUS N’AVONS RIEN À CÉLÉBRER !

ORGANISONS-NOUS POUR IMPOSER NOS BESOINS !

POUR LE COMMUNISME !

 

Prolétaires internationalistes - Proletarios internacionalistas

 

internationalistes@gmail.com

proletariosinternacionalistas.org

proletariosinternacionalistas@yahoo.com